Recherches récentes
Effacer

Nous nous engageons à vous aider à explorer le monde en toute confiance. Découvrez nos conditions d’annulation flexibles et les démarches entreprises par les opérateurs soucieux de votre sécurité, et trouvez des activités adoptant des mesures de sécurité accrues. À mesure que la conjoncture évolue, il est préférable de vérifier les dernières informations en date et réglementations locales de votre destination.

Plus d'infos

Altiplano attractions

Catégorie

Presidential Palace
6 excursions et activités
Le palais présidentiel de Bolivie, ou palais Quemado, construit au milieu du XIXème siècle, est la résidence officielle des chefs d'État boliviens. Son nom signifiant "palais brûlé" vient de l'incendie que subit l'édifice durant une révolte populaire contre le président en 1875. Malgré les nombreuses rénovations, le palais garda son nom.

Son intérieur est de style néo-classique tandis que sa façade, peinte de couleurs claires et dotée de longs balcons, est soutenue par de majestueuses colonnes. Sur le toit du palais vous pouvez apercevoir le blason de la Bolivie survolé par un condor.

Le grand escalier de marbre à l'intérieur du palais est tout simplement impressionnant et il mène vers le bureau du président, la salle des miroirs, les chambres présidentielles et bien d'autres lieux majestueux.

Plus d'infos
Calle Jaen Museums
star-4
3
5 excursions et activités
Il y a une certaine ironie entourant la rue Calle Jaen. Considérée comme le plus bel exemple de rue coloniale dans la ville capitale de La Paz en Bolivie, Calle Jaen abrita, il y a deux siècles, de nombreux révolutionnaires qui aidèrent à libérer la Bolivie des chaînes du colonialisme pour la mener vers l'indépendance.

En se promenant dans l'étroite ruelle pavée du moderne Calle Jaen, il est touchant de penser que quelques-unes des figures les plus influentes de l'histoire tourmentée de la Bolivie arpentèrent autrefois cette même rue et allèrent se coucher le soir dans les mêmes maisons colorées qui se tiennent ici aujourd'hui.

L’un des célèbres révolutionnaires qui vécurent autrefois dans la rue Calle Jaen, est Don Pedro Domingo Murillo, un renégat qui fut finalement pendu sur une place qui porte désormais son nom. Son ancienne maison est l'un des musées de la rue Calle Jaen que les visiteurs peuvent désormais découvrir.

Plus d'infos
La Paz Cathedral
star-4.5
6
3 excursions et activités

Rising stoically from the center of Plaza Murillo, the neo-classical La Paz Cathedral brings a historic, colonial flare to the bustle of modern day La Paz. When the old cathedral which once stood in its place was commissioned to be torn down in 1831, grand plans were made for erecting a cathedral which would soar to heights unsurpassed by the previous. The only problem, however, was that this ended up taking a little longer than most had planned.

With the first stones laid in 1835, the Cathedral - officially known as the Metropolitan Cathedral of Our Lady of La Paz - was never fully completed until 1989 when a mad scramble was set in place to finish the edifice for the impending visit of Pope John Paul II. Nevertheless, under the designs set forth by the original architect, Manuel Sanahuja, the now-completed La Paz Cathedral features soaring blue domes, five naves and vaulted ceilings inside the building which still house scores of devout Catholic worshipers.

Plus d'infos
Death Road (North Yungas Road)
star-5
7
2 excursions et activités
Il n'y a pas de route en Bolivie qui porte officiellement le nom de Route de la mort. C’est tout simplement un surnom, et les surnoms ne peuvent pas simplement être donnés, ils ont besoin d'être gagnés.

Dans le cas de la route Yungas menant de la capitale de La Paz à l'avant-poste de la forêt tropicale de Coroico, la route gagne son nom macabre au moins 200 à 300 fois par an.

Une des rares routes à relier la capitale bolivienne avec la région Yungas du pays, ce tronçon de falaise ouverte long de 64 km est considéré par de nombreuses organisations internationales comme la route la plus dangereuse au monde. A de nombreux points le long de la route, la largeur ne dépasse pas 3 mètres et aucune protection n’est construite pour protéger de chutes vertigineuses.

Compte tenu de ces risques dangereux évidents, que faire alors comme activité de plein air lors d’une visite de La Paz ? Enfilez un casque et faites du VTT bien sûr !

Plus d'infos
Salar de Uyuni
star-4
13
239 excursions et activités
Salar d’Uyuni est le plus grand désert de sel au monde et le site le plus visité en Bolivie. A 3.600 mètres au-dessus du niveau de la mer, la célèbre terre est incrustée par une épaisse couche de sel et fait partie de l'Altiplano ou "haute plaine" formée par le soulèvement de la Cordillère des Andes.

Au total, le désert de sel couvre plus de 10.000 km carrés de terre. Bien que largement dépourvu de végétation et de faune, il est un site majeur, chaque mois de novembre, pour les flamants roses. Pendant la saison sèche, il craque et prend un aspect désertique, mais après la pluie, sa surface plane devient extrêmement réfléchissante avec même une petite quantité d'eau la recouvrant. Le résultat est un effet de miroir remarquable qui a incité beaucoup de monde à nommer Salar d’Uyuni une merveille naturelle du monde.

Salar d’Uyuni fut créé au cours de siècles de transformation de ce qui était autrefois des lacs préhistoriques, le plus important étant l’ancien Lago Minchin.

Plus d'infos

icon_solid_phone
Réservez en ligne ou appelez
33 1 70 38 74 44
33 1 70 38 74 44