Recherches récentes
Effacer

En vue de limiter la propagation du coronavirus (le COVID-19), des attractions peuvent décider de fermer entièrement ou partiellement. Consultez les autorités locales compétentes avant de réserver. L'OMS surveille étroitement l'évolution du coronavirus (pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

Andalousie et Costa del Sol attractions

Catégorie

El Arenal District
star-5
5
3 excursions et activités

Blottie au pied de la rive est du Guadalqivir, au milieu des rues les plus légendaires de Séville, vous vous promènerez sur El Arenal. Son nom (aréna signifie sable en espagnol) raconte l'histoire de son passé, quand, au cours des 16e et 17e siècles, ce quartier aux rives sablonneuses a été utilisé comme le port de Séville, en faisant l'une des villes portuaires les plus importantes au monde. De son rivage, les bateaux partaient vers l'ouest pour le Nouveau Monde, ou vers l'est pour les épices, et revenaient avec de grands trésors.

De nos jours, le quartier, qui se trouve au cœur de la vielle ville, est surtout connu pour la passion de ses habitants pour la tauromachie et la religion. Leur dévouement se confirme avec les nombreuses confréries Arenal, dont le dévouement est visible chaque année pendant la Semaine Sainte, où le catholicisme de Séville revient à la vie dans les processions colorées qui envahissent les rues de la ville.

Plus d'infos
Seville Cathedral (Catedral de Santa María de la Sede)
star-5
1
258 excursions et activités

Lorsque les architectes ont voulu construire la cathédrale de Séville sur le site de l'ancienne mosquée de la ville, ils ne se sont pas donné de restrictions et ont vu les choses en grand. Ils voulaient le meilleur, de l'excès, ils l'ont obtenu !

La construction de cette nouvelle cathédrale « pas comme les autres » a débuté dans les années 1400 et ne fut achevée que dans les années 1500. C'est encore aujourd’hui la plus grande cathédrale gothique au monde, et la troisième plus grande église. Elle dispose de 80 chapelles et ce qu’il y a à l’intérieur est impressionnant ! De l’or, des œuvres d’Art inestimables de Goya et Murillo, de magnifiques vitraux et dit-on, les restes de Christophe Colomb.

À côté de la cathédrale, la tour Giralda était autrefois le minaret de la mosquée, est maintenant devenue un clocher. Montez les marches abruptes conçues pour les chevaux et les cavaliers, et au sommet vous aurez une vue incomparable sur Séville et sa cathédrale.

Plus d'infos
Royal Alcázar of Seville (Real Alcázar de Sevilla)
star-4
97
245 excursions et activités

L'Alcazar de Séville appelé Reales Alcázares de Sevilla ou Palais de l'Alcazar, fut tout d’abord un fort, mais plusieurs générations de dirigeants l’ont transformé, y construisant des palais, des salles, des cours et les jardins attenants. Même s'il est beaucoup plus petit que l'Alhambra, il a autant d'impact et est aussi inscrit au Patrimoine mondial.

Il n'est guère surprenant que l'Alcazar rappelle l'Alhambra, certains des plus éminents architectes de ce dernier ont participé à sa construction. Le Patio de las Doncellas avec ses arches délicates, son jardin et son bassin est un œuvre majeure.

L'Alcazar est associé à de nombreux personnages hauts en couleur dont le plus notable, Pedro I, souvent appelé Pierre le Cruel, et qui a commandité de nombreuses pièces. L’un des plaisirs de l' Alcazar est de flemmarder dans ses magnifiques jardins où les palmiers côtoient piscines et pavillons impressionnants. De quoi rafraichir vos pieds après une longue visite.

Plus d'infos
Santa Cruz
star-3
3
172 excursions et activités
Bâtiments blanchis à la chaux, rues en labyrinthe, et cours bordées d'orangers : nul autre endroit que les rues du quartier de Santa Cruz, ne définit vraiment le charme de Séville. L'ancien quartier juif accueille aujourd'hui plusieurs des principaux sites touristiques de Séville, de la grande cathédrale avec son minaret devenu tour (appelée la Giralda) au Real Alcázar et ses jardins ornés de fontaines mixtes.

Le quartier date de l'époque où Ferdinand III de Castille prit Séville à la domination musulmane, et les résidents juifs de la ville commencèrent à vivre dans ce qui est maintenant El Barrio de Santa Cruz. Après l'expulsion des Juifs d'Espagne en 1492, le quartier tomba en ruine, jusqu'à ce qu'il fut finalement relancé au 18ème siècle.

Après avoir apprécié l'histoire du quartier et vu ses principales attractions, peut-être que la meilleure chose que vous puissiez faire au cours d'une visite à Santa Cruz est de tout simplement vous perdre dans les rues du Barrio.

Plus d'infos
Albaicín
star-5
5
61 excursions et activités

L’Albayzin est le vieux quartier musulman de Grenade. Ses rues tortueuses raides ont encore un aspect médiéval. Avec ses bâtiments blancs et ses demeures aux grands jardins donnant sur le bas de la colline, l'Albayzin est beau mais ce qui le rend particulièrement étonnant est son point de vue sur l'Alhambra. Il y a un endroit près de l'église de Saint-Nicolas qui offre une vue particulièrement bonne sur l’Alhambra.

L'Albayzin a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984. Son nom serait dérivé des colons fuyant l'invasion chrétienne de la ville de Baeza, ou bien il viendrait d'une expression arabe signifiant « quartier des fauconniers ».

Malgré la conquête chrétienne de la ville en 1492, le quartier musulman a survécu pendant quelques décennies et vous pouvez encore voir les vestiges des bains islamiques, des manoirs et des fontaines.

Plus d'infos
Mirador de San Nicolás
star-5
107
41 excursions et activités

L’intérêt principal du quartier Albaicin de Grenade classé par l'UNESCO est le Mirador de San Nicolás, une petite place surélevée qui se trouve en face de l'église de San Nicolás. C’est le point de vue le plus renommé de la ville avec de magnifiques vues panoramiques sur le centre-ville, les lointaines montagnes de Sierra Nevada, le canyon Rio Darro, et le plus célèbre, le grand palais de l'Alhambra.

La petite place publique est un lieu vivant à tous les moments de la journée, avec une poignée de boutiques d'artisans le long des pavés, des musiciens de rue et des danseurs de flamenco pour divertir les visiteurs. Le meilleur moment pour y venir est au crépuscule, quand les foules d'habitants et de touristes regardent le coucher de soleil sur le parc du château, avant de se diriger vers les restaurants et les salons de thé de la rue Elvira à proximité.

Plus d'infos
Plaza Nueva
star-4
28
32 excursions et activités

Plaza Nueva est la plus ancienne place de la ville de Grenade et est depuis longtemps au centre de la vie locale. Son emplacement stratégique au pied du palais de l'Alhambra signifie que beaucoup de touristes y passent. Aménagée à l'ère chrétienne, la place a été construite sur la rivière Darro et a servi autrefois d’une arène pour les tournois sportifs et les corridas, ainsi que les exécutions publiques.

Aujourd'hui, la place animée est surtout connue pour son abondance de bars élégants et restaurants à tapas, prenant vie aux heures du soir quand les habitants et les touristes se rassemblent sur les terrasses éclairées. La Plaza Nueva est une élégante place qui a également un certain nombre de points d’intérêt, y compris la Chancellerie royale du XVIè siècle et l'église de style mudéjar de Santa Ana, à la fois le travail de l'architecte de la Renaissance Diego de Siloé et de la Maison de Pise qui abrite aujourd'hui le Musée Juan de Dios.

Plus d'infos
Alhambra (Alhambra de Granada)
star-4.5
669
195 excursions et activités

Site touristique de prestige, vous trouverez de nombreuses activités à faire à Grenade. La ville est bien connue pour son somptueux Palais de l’Alhambra, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet ensemble de palais et jardins entourés de fortifications, témoigne de la présence forte des musulmans en Espagne. Les couchers de soleil se reflétant sur la bâtisse sont à couper le souffle. Plusieurs fois restauré, l’Alhambra est l’un des seul palais encore en bon état.

Vous pourrez également découvrir les hammams qui sont en cours de restauration. Les jardins du Généralife représentent un véritable oasis de fontaines et de verdure au milieu de la terre aride d’Andalousie. Le centre de Grenade est aussi un haut lieu historique avec sa majestueuse cathédrale de style gothique et de la Renaissance qui abrite les tombeaux des Rois catholiques dans la Chapelle royale, ainsi que la Palais de Charles Quint datant du XVIème siècle.

Plus d'infos
Generalife Gardens
star-4.5
107
103 excursions et activités

Le Generalife a été construit pour être un palais d'été pour les émirs musulmans, un lieu de retraite où ils pourraient se détendre avec leurs harems et s’éloigner de temps en temps du monde et des affaires. Ses charmants jardins sont sans aucun doute le point d’intérêt du Generalife.

Les jardins du Generalife sont conçus pour être un lieu de tranquillité, avec des filets d’eau qui courent entre les bassins. De hauts cyprès encadrent les allées, les fontaines éclatent dans les piscines, les cours d'eau roulent dans les escaliers, les fleurs et les arbres en fleurs expriment leur parfum, et des haies entourent les pelouses. Le jardin de la sultane, a un vieux tronc de cyprès où la femme d'un sultan s’est fait prendre avec son amant. Elle a été attrapée, précipitant l'effusion de sang. Il est difficile d’y croire quand on se trouve dans ce somptueux petit paradis tranquille.

Plus d'infos
Palace of Charles V (Palacio de Carlos V)
68 excursions et activités

Le Palais de Charles Quint situé à l’Alhambra, a été soigneusement conçu pour représenter le triomphe et le prestige du roi et du catholicisme. En ordonnant la construction d'une résidence royale en plein cœur de la citadelle musulmane conquise, Charles Quint a ainsi honoré ses grands-parents, les Rois Catholiques, et célébré à sa manière la victoire du christianisme sur l'islam.

Le palais est construit dans un style romain, avec un bâtiment circulaire situé au milieu d’un square. Sa construction a commencé en 1526 pour être abandonnée pendant 15 ans, pendant le soulèvement des maures de Grenade. Elle fut de nouveau arrêtée en 1637, laissant le palais inachevé et sans toit. Enfin, en 1923, un plan de rénovation a été établi achever le palais.

A l’époque lors d’une victoire, on avait tendance à démolir les bâtiments des vaincus pour en construire de nouveaux. Face à la beauté de l’Alhambra, les rois chrétiens décidèrent de le conserver.

Plus d'infos

Plus d'activités à Andalousie et Costa del Sol

Plaza de España

Place d’Espagne (Plaza de España ) – Site touristique de Séville

star-4
295
157 excursions et activités

La Place d’Espagne ou Plaza de España en castillan est un espace magnifiquement proportionné de forme semi-circulaire, conçu pour l'Exposition universelle ibéro-américaine de 1929. C’est l’une des places les plus importantes de la ville. Elle est bordée par des bâtiments aux tuiles magnifiques qui mélangent une décoration minutieuse avec des techniques traditionnelles.

Si la place vous semble familière, c'est certainement parce qu’elle a servi de toile de fond à un film mondialement connu, Star Wars II : L'Attaque des Clones.

Au centre de la Place se trouve une impressionnante fontaine, et devant les bâtiments, de petits fossés peuvent être traversés par des ponts élégants. À côté de la place se tient le Parc Maria Luisa orné de nombreux orangers et de somptueux jardins formels. De nos jours, la place est utilisée par le gouvernement. Cet endroit est un incontournable de Séville où la beauté des lieux invite à la détente.

En savoir plus
Mezquita (Mosque-Cathedral of Córdoba)

Mosquée-cathédrale de Cordoue

star-4.5
514
158 excursions et activités

La mosquée-cathédrale de Cordoue aussi connue sous le nom de « grande mosquée » fut autrefois un temple romain qui a été transformé en église puis en mosquée. C’est le plus beau monument de la ville et l’une des structures islamiques les plus exquises du monde occidental.

Ses origines remontent à l'an 600 et après la conquête islamique au 8ème siècle, l'église wisigothe a été divisée entre chrétiens et musulmans pendant un temps. Finalement, elle a été achetée par le gouverneur d'al-Andalus et la construction de la mosquée islamique a commencée en 785 par l’émir musulman Abdurrahman I.

Depuis lors, la structure a évolué avec l'histoire espagnole. Un minaret a été ajouté et le bâtiment a été agrandi pour atteindre sa taille finale en 987. Ensuite, lorsque le roi Ferdinand a conquis Cordoue pendant la Reconquista en 1236, la structure a été consacrée cathédrale chrétienne.

En savoir plus
Torre del Oro

Tour de l’Or (Torre del Oro)

star-4
1
110 excursions et activités
À quelques pas de l'Alcazar, surplombant le Guadalquivir, se trouve l'un des monuments historiques à ne pas manquer de Séville, la Tour de l'Or, ou « Torre del Oro » en espagnol.

La tour à 12 faces date de l’époque de la dynastie almohade, quand il a été construit au 13e siècle. Les théories derrière l'origine du nom varient : certains disent qu'il vient de l'extérieur de la tour, autrefois couvert d’or, d'autres disent que cela était dû à ce qu'elle soit un point de pour la livraison d'or du Nouveau Monde, et d'autres encore croient que le titre vient du reflet doré de cette tour sur le fleuve.

En savoir plus
Maria Luisa Park

Le parc María Luisa

104 excursions et activités
Situé au sud de la vieille ville et s'étendant le long du Guadalquivir à Séville, vous découvrirez le plus grand espace vert de la ville, le parc María Luisa. Appartenant autrefois au Palais de San Telmo (qui abrite aujourd'hui le siège du gouvernement andalou), ce morceau de paradis a été rendu au public en 1893, se transformant au fil des ans en escapade que vous découvrez aujourd'hui.

Les principaux changements ont eu lieu lors de la préparation pour l'Exposition Universelle de 1929 : de vastes boulevards ont été créés, des fontaines érigées et des jardins plantés. Aujourd'hui le parc est si riche en faune et en flore qu'il est considéré comme un vrai jardin botanique. Outre les plantes en tout genre, de nombreux oiseaux tels les canards, les cygnes profitent des fontaines et des lacs. Vous trouverez même des perroquets verts vivant en son cœur. Ce parc n'est pas juste un ensemble d'espace verts, de chemins et plans d'eau, il a abrite également de nombreux monuments et sites.

En savoir plus
The Giralda (El Giraldillo)

Tour Giralda

star-4.5
157
89 excursions et activités

Il n’y a pas de symbole plus parfait de l'histoire de Séville que la tour Giralda (ou El Giraldillo en espagnol). C’est le clocher de la cathédrale de la ville et il se trouve un peu à l'écart du bâtiment principal.

La tour était autrefois le minaret de la mosquée qui se trouvait sur ce site avant d'être rasée pour faire place à la cathédrale. La partie inférieure de la tour date de ce temps, mais ses parties supérieures représentent l'architecture chrétienne de la Renaissance.

La tour fut surmontée d'une boule de cuivre mais elle est tombée lors d’un tremblement de terre au 14ème siècle et a été remplacée par une croix. Le sommet de la tour culmine à 100 mètres et de là-haut vous aurez des vues magnifiques sur la ville et la statuaire des niveaux inférieurs. Il n’y a pas d’escaliers, une série de rampes astucieusement conçues vous emmènent en haut.

En savoir plus
Cordoba Jewish Quarter (Judería de Córdoba)

Quartier Juif (Juderia)

star-4.5
66
88 excursions et activités

Disséminés un peu partout dans la péninsule espagnole, vous croiserez ces quartiers juifs appelés « juderías ». A Cordoue, qui était autrefois considérée comme la ville la plus peuplée du monde, la communauté juive a particulièrement prospérée et on trouve aujourd’hui son ancien quartier aux bâtiments blancs. Il est considéré comme l'un des plus célèbres juderías d'Espagne.

La communauté juive a en effet joué un rôle important sur le plan culturel dans l'histoire de la péninsule ibérique. Au cours du califat mauresque, la période de domination islamique sur l'Espagne qui a pris fin en 1031, la communauté juive a prospéré en même temps que la ville de Cordoue qui est devenue un centre très important de commerce, de prospérité, d'éducation et de tolérance religieuse.

Dans le quartier juif de Cordoue, ne manquez pas de visiter la synagogue de la ville dont l’intérieur petit n’en reste pas moins somptueux.

En savoir plus
Malaga Cathedral (Cathedral de la Encarnación)

Cathédrale de l'Incarnation

81 excursions et activités
La cathédrale en pierre blanche de Malaga a été construite pendant de nombreuses années sur l'ancien site d'une mosquée après qu'Isabelle et Ferdinand aient expulsé les Maures d'Andalousie dans les années 1480.

Tout ce qui reste de la mosquée est le joli Patio de los Naranjos, toujours rempli d'orangers parfumés.

La cathédrale est affectueusement nommée localement La Manquita (la dame manchot), car elle ne dispose que d'une tour clocher, très élaborée et baroque.

L'architecte d'origine de la cathédrale était Diego de Siloé et la construction a commencé en 1528; elle continua lentement sur les deux siècles et demi suivants, ce qui peut être clairement vu dans le méli-mélo de styles gothique, Renaissance et baroque de la façade.

L'architecte José Martín de Aldehuela, qui construisit le Puente Nuevo à Ronda, participa à la finition de la cathédrale.

En savoir plus
Triana

District de Triana

68 excursions et activités
Situé en face du pont Isabel II, coincé entre deux bras du Guadalquivir, vous trouverez le district de Triana. Fondé à l'origine comme une colonie romaine, ce quartier, comme le reste de la ville, a également été dominé par les musulmans et les chrétiens. Au fil du temps, il a servi de position stratégique comme dernier rempart avant que les envahisseurs n’atteignent les murailles ouest de la ville. Traditionnellement, il a également été à le domicile d’un mélange éclectique de résidents, des marins aux toreros, en passant par des potiers et des danseurs de flamenco, tous étant particulièrement fiers de leurs racines.

Vous pouvez toujours apprécier ce qui perdure de la personnalité excentrique du district de Triana d'aujourd'hui. En visitant le quartier, gardez un œil sur les quelques « corrales » encore existant (et culturellement protégées), qui, traditionnellement, servaient de maisons communales pour les gens du voyage du quartier.

En savoir plus
Malaga Alcazaba

Alcazaba de Malaga – Visite à Malaga

66 excursions et activités

Si vous êtes à Malaga, il y a peu de chance pour que vous ayez raté la citadelle imposante du centre de la ville. Connue sous le nom de l’Alcazaba de Malaga, elle a été construite vers le milieu du 11ème siècle et servait de palais aux gouverneurs de la région. Aujourd'hui l’Alcazaba reçoit des visiteurs toute l'année et est réputée pour ses superbes jardins et ses vues panoramiques sur la ville et la mer.

L’Alcazaba a été construite sur les vestiges d'une ancienne forteresse romaine, et la preuve la plus évidente de cet héritage se trouve à la Porte des Colonnes. Son nom fait référence à la structure romaine préexistante utilisée pour construire le palais qu’on connait aujourd'hui. La structure a en fait deux pièces architecturales bien distinctes : l’Alcazaba et le château de Gibralfaro. A l'intérieur, vous verrez les jardins bien entretenus, des fontaines et des tours à la conception traditionnelle maure avant d'entrer dans le hall principal du palais.

En savoir plus
Alcazar of the Christian Monarchs (Alcázar de los Reyes Cristianos)

Alcazar des rois chrétiens

star-4
7
63 excursions et activités

Cordoue n'a pas seulement une grande mosquée, elle a aussi un somptueux palais : l'Alcazar de los Reyes Cristianos ou l’Alcazar des rois chrétiens. Autrefois une forteresse wisigothe, le palais a finalement été reconstruit pour abriter les califes de Cordoue avant d'être repris par les chrétiens.

Il est devenu la célèbre maison du roi Ferdinand et de la reine Isabelle pendant huit ans durant l'Inquisition espagnole. Il a même été visité par Christophe Colomb qui est venu expliquer les plans de son voyage vers l'ouest aux Rois Catholiques.

Le palais a traversé plusieurs cycles de reconstruction et des modifications. Sa structure actuelle a peu de style Maure restant même si la bâtisse en général garde un aspect mauresque frappant. L’architecture et le design de style mudéjar ont été mis en œuvre sous le roi Alfonso XI.

En savoir plus
Sacromonte

Sacromonte

star-4.5
14
56 excursions et activités
Sacromonte était autrefois le quartier gitan de Grenade. Aujourd’hui, il est l'épicentre touristique du flamenco. Dévalant le long de la colline (la « montagne sacrée », le quartier est effectivement nommé d'après l’abbaye de Sacromonte), la région a été largement commercialisée, mais a encore beaucoup de magie.

Au crépuscule, les lumières scintillantes et les vues sur l'Alhambra sont magnifiques. C’est au 19e siècle que Sacromonte devint la province de la communauté gitane. La roche locale contenait assez d'argile pour être molle, mais suffisamment de roches pour être stable. Par conséquent, beaucoup de personnes pauvres se creusèrent des grottes et vécurent dedans. La communauté et le flamenco prospérèrent. Pendant les années 1960 des inondations rendirent beaucoup des grottes inhabitables, et la plupart des habitants furent évacués.

En savoir plus
Seville Bullring (Plaza de Toros de la Maestranza de Cabellería de Sevilla)

Les arènes de Séville (Plaza de Toros de la Real Maestranza) – Visite à Séville

star-3.5
96
54 excursions et activités

Les arènes de Séville sont les plus anciennes d’Espagne. C'est là que la corrida et un grand nombre de traditions ont évoluées. Le bâtiment baroque jaune et blanc a été achevé à la fin du 18ème siècle.

Au cours de la Feria de Abril, les fêtes Séville qui durent une semaine, ont lieu les combats les plus prestigieux de la saison. Chaque après-midi, la foule s’amasse sur la Plaza de Toros pour voir les hommes combattrent les taureaux.

Si la corrida n’est pas votre fort, restez-en à la visite du musée. A l’intérieur vous trouverez la chapelle où les matadors prient, l'infirmerie où ils sont rafistolés, des têtes de taureaux empaillées, et les costumes des toreros. Portez votre attention sur le costume porté par Joselito El Gallo, le célèbre matador qui a acheté les diamants et émeraudes de La Macarena, la statue de la Vierge tant aimée de la ville. (Quand il a été tué dans l'arène, la Vierge fut vêtue de noir !)

En savoir plus
General Archive of the Indies (Archivo General de Indias)

Archives générales des Indes

46 excursions et activités
Après les premiers voyages de l'Espagne vers les Amériques, Séville fut l'une des plus importantes villes commerciales et portuaires d'Europe. Pour cette raison, en 1572, les Archives générales des Indes furent créées afin de servir de comptoir d'échanges.

En 1785, après la fin du rôle majeur de Séville, l'édifice des Archives générales des Indes fut converti en espace supposé accueillir tous les documents liés aux empires espagnoles aux Amériques. Aujourd'hui, cela représente 9 kilomètres d'étagères comprenant 43.000 volumes et 80 millions de pages composées de documents d'échanges entre Christophe Colomb et le roi et la reine d'Espagne ainsi que d'autres explorateurs.

L'entrée est libre et gratuite.

En savoir plus
Palace of San Telmo (Palacio de San Telmo)

Palais de San Telmo

star-3.5
21
46 excursions et activités
Aujourd'hui, le Palais de San Telmo est le siège du gouvernement d'Andalousie mais autrefois ce grand édifice rouge et doré était le palais royal. Ce n'était cependant pas sa destiné originale: construit à la fin du XVIIème siècle, il était supposé servir de séminaire à l'Université des Navigateurs, d'où le nom du palais nommé d'après le saint patron des navigateurs, San Telmo.

Plus tard, le palais fut acquis par la famille royale et la princesse Maria Luisa fit don de la plupart de ses terres à la ville de Séville ce qui explique que le grand parc près du palais porte son nom.

Aujourd'hui, le palais appartient au gouvernement d'Andalousie, et ce depuis 1989. Sa façade baroque est assez impressionnante ainsi que la lignée de statues représentant des personnages historiques, située le long de Avenida de Palos de Frontera.

En savoir plus

icon_solid_phone
Réservez en ligne ou appelez
33 1 70 38 74 44
33 1 70 38 74 44