Recherches récentes
Effacer

En vue de limiter la propagation du coronavirus (le COVID-19), des attractions peuvent décider de fermer entièrement ou partiellement. Consultez les autorités locales compétentes avant de réserver. L'OMS surveille étroitement l'évolution du coronavirus (pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

Angkor Wat attractions

Catégorie

Angkor Wat
star-5
123
961 excursions et activités

Pour beaucoup de monde, le temple d’Angkor justifie à lui seul un voyage en Asie du Sud-Est. Comme de nombreux sites dans le parc archéologique d'Angkor, le temple est à couper le souffle. Il date du 12ème siècle et son orientation vers l’ouest indique qu'il a été conçu pour servir de mausolée à son créateur, Suryavarman II.

Le taille colossale du temple d'Angkor reflète son ambition : être un microcosme de l'univers. Néanmoins, il est difficile de se perdre ici, le complexe disposé sur trois niveaux possède 5 tours intérieures et 4 tours extérieures qui sont surélevées et servent de points d'orientation. C’est un spectacle particulièrement majestueux que de les voir se refléter dans le bassin d'eau à proximité.

Chaque surface bien conservée est recouverte de sculptures complexes reflétant la cosmologie hindoue et les triomphes militaires des Khmers. Vous pourrez admirer les élégantes colonnades ou encore les endroits où la nature essaie de reprendre ses droit.

Plus d'infos
Bayon
star-5
128
531 excursions et activités

Le temple de Bayon forme un carré au centre d’une place très importante du grand Angkor Thom. Le temple culmine dans le complexe par son architecture grandiose. Il était considéré par les Khmers comme un endroit où se rejoignaient le ciel et la terre, un lieu de bonne augure au milieu de la jungle.

Comme la plupart des temples de la région, le temple de Bayon date du 12ème siècle sous le règne du roi Jayavarman VII. Il est plus particulièrement connu pour ses magnifiques visages avec leurs sourires béats en pierre sculptée. Ils représentent soit le roi lui-même, soit un bodhisattva. La confusion demeure.

Les bas reliefs sur les murs extérieurs du temple représentent de nombreuses scènes sur les êtres célestes ou d’autres sur les combats qui éclataient dans les villages. Vous pouvez découvrir le temple et son histoire dans le cadre d’une visite guidée des temples d’Angkor.

Plus d'infos
Ta Prohm
365 excursions et activités

Lorsque les temples d'Angkor ont été abandonnés par les rois qui les ont construits, la jungle a lentement repris ses droits au temple Ta Prohm. Ce monastère bouddhiste, construit en 1186 par le roi Jayavarman VII pour sa mère, ressemblerait plus aujourd'hui au site en construction de l’époque qu’à un temple. En effet, des arbres géants poussent à travers les sommets des structures, tandis que les vignes épaisses divisent les parois en deux.

Le temple favori des visiteurs, Ta Prohm a servi de toile de fond pour filmer les aventures de Lara Croft dans le film Tomb Raider. Sur tout le site d’Angkor, c’est l'endroit où la nature impressionne et domine le plus la création humaine.

Jetez un œil sur l’inscription en sanskrit taillée dans la pierre qui précise que l'ancien temple employait 18 prêtres, 2740 fonctionnaires, 2202 assistants et 615 danseurs, tous soutenus par 3140 villages.

Plus d'infos
Terrace of the Elephants
241 excursions et activités

Située dans la vieille ville fortifiée d'Angkor Thom, la Terrasse des éléphants s'étend dans une plaine herbeuse sur près de 350 mètres de long. Elle servait autrefois de plate-forme pour les cérémonies et de salle d’audience royale du roi.

La terrasse richement ornée d’éléphants, a été construite vers la fin du 12ème siècle par le roi Jayavarman VII. Elle tient son nom des sculptures de pierres en relief qui ornent les murs de la terrasse et qui représentent une parade d’éléphants. Certaines des trompes d'éléphants forment des colonnes décoratives, alors que des bas-reliefs représentent des scènes de cirque avec des acrobates et des matchs de catch.

Du haut de l'escalier central de la plate-forme, vous pouvez vous imaginer le point de vue magnifique qu’avait le roi khmer, grand puissant de ce royaume, sur les manifestations sportives, les cérémonies ou le retour triomphal de son armée. Tout un symbole rempli d’histoire.

Plus d'infos
Angkor Thom
star-5
137
352 excursions et activités

Angkor Thom est la dernière capitale des Khmers. C’est un complexe magnifique d’une échelle stupéfiante établi au 12ème siècle à proximité du temple d'Angkor. Les murs de 12 kilomètres de la ville sont entourés par un fossé qui n’a heureusement aujourd’hui ni eau ni crocodiles. Chacune des cinq énormes portes est un monument en soi et les avenues qui y mènent sont bordées de 108 divinités.

Allez jusqu’à la terrasse des éléphants ou à proximité à la terrasse du Roi lépreux qui ont des sculptures complexes, ou sur la colline de Phnom Bakheng, particulièrement populaire au coucher du soleil, pour admirer la vue. Parmi les autres points d'intérêt on trouve les temples du Mebon de l’est et du Pre Rup qui ont été construits dans le même style que le temple d’Angkor.

Plus d'infos
Banteay Srei
351 excursions et activités

Situé à 38 kilomètres au nord-est de Siem Reap, le temple hindou de Banteay Srei se trouve hors des sentiers battus des endroits touristiques d’Angkor, mais c’est un incontournable pour ceux qui aiment visiter les temples. Bien que petit par rapport aux standards d'Angkor, la structure en grès rouge construite il y a 10 siècles, est célèbre pour ses sculptures décoratives complexes et bien conservées. Les archéologues français qui ont découvert le site au début du 20ème siècle l'ont appelé « le joyau de l'art khmer ».

Au centre du complexe se trouvent trois temples : un central honore le dieu hindou Shiva et deux plus petits, Vishnu et Brahma. C’est le seul complexe construit en grès rouge et le seul à ne pas avoir été commandité par un roi mais par un conseiller royal.

Plus d'infos
Preah Khan
226 excursions et activités
Preah Khan a été construit à la même époque qu’Angkor Thom, et a été également conçu comme une ville entière à plus petite échelle. Il a été érigé sur le site d'une victoire militaire importante et son périmètre extérieur est gardé par 72 garudas de grès (créatures mythologiques ailés représentées dans toute l'Asie du Sud-Est).

Un stupa (une structure en forme de dôme abritant des reliques bouddhistes) et de nombreux temples hindous plus petits indiquent le mélange spirituel que Preah Khan incarne. Des années plus tard, il était reconnu comme un centre du Bouddhisme érudit. Le programme de restauration a laissé intact les racines imposantes des kapokiers qui semblent lutter avec les édifices, en faisant un spectacle grandiose. Vous pourrez également découvrir un pavillon très charmant de deux étages à colonnes rondes.

Plus d'infos
Pre Rup
176 excursions et activités
Construit en 961 par le roi Rajendravarman II, le temple de Shiva à trois clochers de Pre Rup ressemble à un petit Angkor Wat. Le nom du temple se traduit par « tourner le corps », suggérant qu'il aurait autrefois servi de crématorium pour la royauté d’Angkor.

Construit quelques années après temple Mebon Oriental, dans le même style architectural, Pre Rup est composé de grès gris, auparavant couvert de plâtre maintenant largement usé. Le grès qui s’effrite, en particulier sur les tours situées à l'est du complexe, ajouté aux lianes qui commencent à se développer dans la pierre, donnent à Pre Rup une sensation sauvage. Sa taille impressionne toujours, même s’il est plus petit que le temple principal à Angkor Wat. Par temps clair, les visiteurs qui se rendent au sommet du temple, pourront profiter d’une vue sur les tours d'Angkor Wat, situé à l'ouest.

Plus d'infos
Terrace of the Leper King
159 excursions et activités

Parmi les nombreux mystères d'Angkor, la terrasse du roi lépreux a autrefois servi de scène et d'auditoire pour le roi Jayavarman VII et son entourage. Le mystère du site provient de sa statue en haut de la terrasse qui est une réplique d'une statue originale d’un roi lépreux représenté asexué.

Les savants ne sont pas sûrs de qui il s’agit exactement car la légende raconte qu'au moins deux rois d'Angkor avaient la lèpre. Une autre théorie affirme que la statue n’est pas un roi mais Yama, le dieu hindou de la mort, et que son surnom viendrait du lichen qui se trouve dessus et qui décolore la statue. La statue originale du roi lépreux se trouve dans le musée national de Phnom Penh.

Plus d'infos
Baphuon
124 excursions et activités

Baphuon a été construit au 11ème siècle comme temple hindou censé représenter le mystique mont Meru, comme la plupart des temples de la région. Il a ensuite été dédié à Bouddha mais, comme ses voisins, il n'a pas survécu aux années et se trouve aujourd’hui en ruines.

Un vaste Bouddha couché forme un mur de l'un des trois niveaux du temple mais vous devrez faire appel à votre imagination pour visualiser les caractéristiques de la divinité. Malgré son état actuel, le Baphuon est l'un des sites les plus beaux d'Angkor. Il possède des pavillons ombragés donnant sur des statues de pierre finement sculptées qui luttent contre l’envahissement de la jungle.

Plus d'infos

Plus d'activités à Angkor Wat

Phnom Bakheng

Phnom Bakheng

109 excursions et activités
Construit au 9e siècle au centre de la ville royale de l'époque, Phnom Bakheng (aussi connu comme le temple de Shiva) est l'un des plus anciens temples d'Angkor. La structure pyramidale à cinq étages, construite au sommet d'une colline, était à l'origine entourée par 108 tours, un numéro de bon augure dans de nombreuses religions orientales.

Alors que les ruines du temple de Phnom Bakheng sont impressionnantes, la plupart des visiteurs viennent pour regarder le coucher de soleil depuis le sommet ou pour tenter de capturer Angkor Wat surgissant de la jungle lointaine (le site se trouve à moins de deux kilomètres de Phnom Bakheng). Pour éviter la foule, vous pouvez envisager de vous rendre à Phnom Bakheng au lever du soleil.

En savoir plus
Phimeanakas

Phimeanakas

110 excursions et activités
Situé à proximité du centre de l'enceinte du Palais Royal d’Angkor Thom, Phimeanakas fut le temple personnel des rois au 10e et au 11e siècle, avant que Jayavarman VII ne construise Angkor Thom. Les historiens pensent que le temple à trois niveaux était autrefois surmonté d'une tour recouverte d'or, mais peu de traces subsistent.

Selon la légende locale, le roi se rendait au sommet du temple chaque nuit pour rencontrer une déesse protectrice qui abandonnait la nuit son corps de serpent (nâga) pour celui d'une belle jeune femme. S’il omettait de se présenter au rendez-vous, le désastre frapperait son royaume. Alors que beaucoup d'éléments décoratifs du temple ont été enlevés au cours du temps, il est recommandé de monter au sommet du temple afin de profiter de vues magnifiques sur la ville voisine de Baphuon.

En savoir plus
Banteay Kdei

Banteay Kdei

113 excursions et activités

Les ruines non restaurées de Banteay Kdei, un monastère bouddhiste, remontent à 1181. Ce fut l'une des premières structures construites par le prolifique roi Jayavarman VII et il dispose de quatre portes, chacune ornée d'un visage sculpté du roi, un peu comme au Bayon.

Une des premières choses que vous remarquerez lors de la visite de Banteay Kdei c’est la façon dont ses murs et ses structures penchent dangereusement, certains sont tenus par des cordes et des câbles. Contrairement à Banteay Srei qui a été construit en grès rouge solide, Banteay Kdei a été fabriqué à partir de grès gris plus souple qui a érodé au fil du temps. Juste en face du temple se trouve le réservoir Sra Serang, un endroit agréable pour se reposer et profiter du coucher de soleil.

En savoir plus
Srah Srang

Srah Srang

87 excursions et activités
Srah Srang est un baray (un bassin) situé au sud du baray oriental et à l'est du temple de Banteay Kde. Srah Srang a été créé au milieu du 10e siècle et, bien qu'il existe plusieurs théories, on ne sait pas si la finalité de ce réservoir était religieux, agricole ou un peu des deux. Cependant, Srah Srang est surtout connu comme un endroit idéal pour regarder le soleil se lever.

À l'heure actuelle, Srah Srang mesure 700 mètres par 350 et est encore partiellement rempli. Un sous-sol a été trouvé au milieu de celui-ci, ce qui suggère qu'il y a peut-être eu un temple sur une île artificielle à un moment donné. Le débarcadère situé en face de l'entrée de Banteay Kdei, est bordé par des balustrades nagas, se terminant avec la tête d'un serpent monté par un garuda aux ailes déployées ; des lions veillent sur les marches qui mènent à l'eau.

En savoir plus
Bakong

Bakong

49 excursions et activités

Bakong est l'un des premiers temples de la région. Il a été construit en gradins dans une forme strictement géométrique, un style reconnaissable qui se retrouvera plus tard au temple d’Angkor. Bakong, bien que beaucoup plus petit que ce complexe, a un charme qui lui est propre.

Le temple central s’élève sur 5 étages et a été dédié au dieu hindou Shiva. Il remonte à 881 après JC et sa tour qui constitue son point central, a été ajoutée beaucoup plus tard. Tout autour ont été érigés temples des qui sont dans différents états de conservation dont certains sont envahis par la végétation. Les stupas reflètent le bouddhisme. Un monastère adjacent assure que le site conserve sa signification spirituelle aujourd’hui.

En savoir plus
Roluos Group (Roluos Temples)

Groupe de Roluos

40 excursions et activités
Les trois principaux temples de Roluos, situés à l’ouest de la ville, se démarquent des principales attractions de Siem Reap, situées plutôt au nord. Datant du 9e siècle lorsque cette région était connue comme Hariharalaya, ils sont aussi beaucoup plus anciens.

Preah Ko, le plus ancien, est composé de deux rangées de trois « Prasat » (tours), et bénéficie de superbes sculptures en pierre. Après cela vient le complexe temple de Bakong, réparti sur 5 niveaux, et enfin Lolei, qui date de 893. Ce dernier temple qui se trouvait autrefois sur sa propre île, ressemble à celui de Preah Ko mais avec 4 tours au lieu de 6, et est réputé pour ses beaux exemples de calligraphie khmer.

En savoir plus
Royal Enclosure (Royal Palace)

Palais Royal

Juste au nord-ouest du centre d'Angkor Tom se trouve l’une des plus mystérieuses ruines de la région d'Angkor Wat, le Palais Royal. Tout ce qui reste de cette ancienne demeure qui servit de maison aux rois au 10e et 11e siècle, sont ses murs d'enceinte et deux bassins en pierre. Les historiens estiment que le manque de toute autre preuve archéologique suggère que le palais royal lui-même a été construit en bois.

Contrairement aux sculptures qui ornent la plupart des autres temples du complexe d'Angkor, avec des sujets religieux pour la plupart, les dessins gravés dans le grès qui entourent les piscines, représentent les démons et divinités habituels, mais également une série de créatures marines et de monstres extravagants.

En savoir plus

icon_solid_phone
Réservez en ligne ou appelez
33 1 70 38 74 44
33 1 70 38 74 44